Aides de la Fondation du patrimoine
Article

Métiers d'art : la Fondation du patrimoine s'engage

4 min
Tous publics
Métiers d'art : la Fondation du patrimoine s'engage
Nombre de visites :
8635
 

Savoir-faire manuels, gestes précieux... Les métiers d'art sont indissociables de la préservation du patrimoine. La fondation les place au cœur de son action. 


Chaque projet de préservation du patrimoine peut solliciter une pluralité de métiers et de compétences, où chaque geste redonne vie à notre héritage culturel. Au cœur de cette magie opèrent les artisans d’art. La rareté de leur savoir-faire fait écho à la nécessité de les préserver, d’où l’importance de leur apporter un soutien pour perpétuer leur héritage. Pour la Fondation du patrimoine, s'engager aux côtés de ces gardiens du passé est une priorité.

 

Les métiers d’art : un pilier de la préservation du patrimoine

Définition des métiers d’art

Les métiers d'art représentent un secteur professionnel transversal, légalement reconnu et essentiel à la préservation de notre patrimoine culturel. La loi reconnaît les métiers d'art comme un domaine caractérisé par la maîtrise de gestes et de techniques spécifiques visant à façonner la matière, tout en nécessitant une dimension artistique.

Les métiers d'art englobent une diversité de domaines tels que la mode, le luxe, l'architecture, la décoration d'intérieur, le patrimoine et le spectacle vivant. Malgré cette diversité, ils partagent 3 critères essentiels :

  • L'utilisation de techniques spécialisées et complexes pour façonner la matière ;
  • La conception d'objets uniques ou en petites séries dotés d'une dimension artistique ;
  • La maîtrise globale du métier dans son ensemble.

 

Bon à savoir :

 

Le label d’Etat français « Entreprise du Patrimoine Vivant » (EPV) est attribué à des entreprises françaises en reconnaissance de leur savoir-faire industriel et artisanal d’excellence. En 2023, 1 051 entreprises étaient labellisées EPV.

 

Le rôle fondamental des métiers d’art dans la restauration du patrimoine

Les métiers d'art sont des piliers essentiels dans la préservation et la restauration du patrimoine. L’expertise et la connaissance approfondie des techniques anciennes des artisans d’art sont cruciales pour redonner vie aux éléments architecturaux et mobiliers chargés d'histoire. De la maçonnerie à la couverture, de la menuiserie aux décors intérieurs, en passant par les tableaux, sculptures et boiseries, leur champ d'intervention est vaste et incontournable.

Dans le domaine du mobilier, les restaurateurs d'art s'appliquent à identifier les altérations d'une œuvre pour lui restituer son aspect initial. Parmi eux, on trouve des spécialistes des tableaux, de la céramique, du verre, et bien d'autres. Concernant les structures architecturales, certains métiers comme tailleur de pierre ou charpentier sont familiers du grand public, tandis que d'autres, comme le lauzier (travaillant la lauze) ou l'âtrier (spécialiste des cheminées), sont moins connus mais tout aussi essentiels.

 

Les chiffres clés des métiers d’art

  • 281 métiers recensés dans 16 domaines d’activité, dont l’ameublement et la décoration, l’architecture et les jardins, la céramique ou le verre et cristal.
  • 340 M€ consacrés par l’Etat aux métiers d’art pour la période 2023-2025
  • Plus de 60 000 entreprises et 150 000 professionnels des métiers d’art (2019)

 

Les enjeux de la sauvegarde des métiers d’art

Les métiers d'art sont des gardiens de notre patrimoine, assurant sa préservation et sa pérennité. Leur expertise est indispensable pour maintenir l'authenticité et la richesse de notre héritage culturel. 

Préservation du patrimoine

Les interventions sur le patrimoine exigent un niveau élevé de technicité et de savoir-faire. Les métiers d'art sont les garants de cette exigence, permettant ainsi de restaurer et de conserver les trésors architecturaux et artistiques, témoignages de notre histoire et de notre identité.

Soutien à l'emploi local et durable

Les métiers d'art sont ancrés dans nos territoires, contribuant à dynamiser les économies locales. En favorisant la création et le maintien d’emplois non délocalisables et en utilisant des matières premières souvent locales ou recyclées, ces métiers sont des moteurs de développement économique et social. En 2023, 89% des entreprises relevant des métiers d’art avaient une production intégralement implantée en France (source).

Vulnérabilité face aux crises

La fragilité du secteur des métiers d'art est devenue plus apparente avec la crise de la COVID19, les perturbations d'approvisionnement dues à la guerre russo-ukrainienne et la hausse du coût des matières premières. Les artisans ont vu leurs commandes diminuer, mettant en péril la survie de nombreux ateliers et entreprises. Avec un écosystème reposant principalement sur des structures de taille modeste et des professionnels indépendants, le secteur nécessite un soutien accru pour surmonter ces défis et assurer sa pérennité.

Transmission des savoir-faire

La préservation des métiers d'art implique également la transmission des savoir-faire ancestraux aux générations futures. La formation de professionnels qualifiés est essentielle pour garantir la continuité de ces métiers et éviter leur disparition. Cependant, le renouvellement générationnel représente un défi majeur, certaines professions peinant à recruter de nouveaux talents. En 2023, 7% des entreprises des métiers d’art qui souhaitaient recruter ne trouvaient pas de candidats qualifiés (source). Cela met en lumière l'urgence d'investir dans la formation et l'apprentissage pour assurer la relève.

Bon à savoir

 

En 2023, le ministère de l’Economie et le ministère de la Culture ont lancé conjointement une stratégie nationale en faveur des métiers d’art afin notamment de restructurer la filière. 340 M€ sont ainsi consacrés aux métiers d’art pour la période 2023-2025.

 

L’ENGAGEMENT DE LA FONDATION DANS LEUR SAUVEGARDE

Le soutien actif aux métiers d’art au cœur de nos objectifs

Soutenir la restauration du patrimoine, c’est soutenir les métiers d’art. La Fondation du patrimoine place l’humain au cœur des enjeux de la préservation patrimoniale, en accompagnant des projets de qualité faisant intervenir des artisans habilités et dotés d’une grande expertise en matière de restauration du patrimoine. Grâce à un réseau étendu de bénévoles et à l'aide de nombreux partenaires institutionnels et associatifs, la qualité patrimoniale des programmes de travaux soutenus par la Fondation est garantie.
 

Exemple

 

La villa Viardot à Bougival (Yvelines), propriété de la cantatrice Pauline Viardot-Garcia, fut un haut lieu de l’Europe intellectuelle et artistique de la 2nde moitié du 19e siècle. La Fondation du patrimoine a soutenu la restauration des façades et des maçonneries extérieures, ainsi que du parc, à hauteur de plus de 600 000 € par la collecte de dons, le mécénat d’entreprise et la Mission Patrimoine. L’atelier Mériguet-Carrère, reconnu pour son savoir-faire dans la haute-décoration française, est intervenu sur le chantier. Des élèves de l’école de Sablé à Versailles et de l’école de Condé ont également participé au chantier de restauration des décors peints.

> En savoir plus sur le projet


> Retrouvez tous les dispositifs de financements de la fondation à destination des projets publics et des projets privés.

 

Des dispositifs spécifiques aux métiers d’art

le Fonds de soutien aux Métiers d’art

Nouveauté de l’année 2024, le Fonds de soutien aux Métiers d’art est né d’un partenariat avec le ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. Doté de 1 M€, l’objectif de ce fonds est de soutenir et accompagner des projets de restauration du patrimoine, visant à préserver et transmettre les métiers d’art. Les projets sélectionnés sollicitent des artisans au savoir-faire traditionnel et d’excellence, et intègrent au cœur de leur projet la transmission de ces métiers, par la présence d’apprentis ou de stagiaires sur le chantier et/ou par la mise en place d’actions pour faire découvrir ces métiers au grand public. 

 

Le Fonds impact catégorie « Métiers d’art » : encourager l'Excellence dans la Restauration

Créé par la Fondation du patrimoine en 2020, le Fonds impact permet d’encourager et soutenir des projets de réhabilitations exemplaires par leur impact positif direct sur leur territoire. Les aides décernées sont décisives pour le porteur de projet et lui permettent généralement de finaliser son plan de financement et ainsi d’engager ses travaux. Une fois restaurés, les sites contribuent à la vitalité et au dynamisme de leur région. Depuis 2023, l’impact « métiers d’art et savoir-faire » compte parmi les sept catégories d’impact reconnues. Cette catégorie valorise les projets incluant un projet de valorisation des métiers d’art et de savoir-faire exceptionnels.  
 

Exemple

En 2023, le Fonds impact a ainsi doté l’Institut de France de 100 000 € pour restaurer les collections du Cabinet des livres du château de Chantilly dans l’Oise. Le temps et les nombreuses manipulations ont fortement fragilisé et endommagé cet ensemble exceptionnel d’ouvrages précieux. Le chantier doit permettre de stopper leur dégradation et de réparer les dégâts récents. La restauration d’une des plus belles collections de livres précieux en France sera également l’occasion d’accueillir des chantiers-école en partenariat avec des structures de formation à la restauration du patrimoine écrit.

> En savoir plus sur le projet

En savoir plus sur le Fonds impact

 

La Fondation abritée Belle Main : pour la préservation des savoir-faire rares

La Fondation du patrimoine a abrité fin 2022 la Fondation Belle Main afin de renforcer l’action du fonds de dotation éponyme. La Fondation Belle Main a pour objet de soutenir la préservation et la protection du patrimoine architectural, culturel et mobilier en concourant au maintien et au développement des connaissances et des pratiques manuelles. Chaque année, cette Fondation apporte son concours à près de trente projets visant à sauvegarder et transmettre les savoir-faire rares et menacés.

ExempleS :

 

En 2023, la Fondation Belle Main a soutenu la restauration de la serre du domaine de Montclair à Pommiers dans le Rhône. Ce modèle d’ingéniosité et de technique est un trésor emblématique de l’art des jardins des grandes demeures du XIXe siècle. Sa restauration nécessite l’intervention experte d’un artisan ferronnier. Elle pourra ensuite être ouverte aux visiteurs.

> En savoir plus sur le projet.

métier d'art fondation du patrimoine serre

© Mulsant

 

Le musée municipal des Ivoires de la commune d’Yvetot (Seine-Maritime) conserve un rare cabinet du XVIIe siècle, dit « cabinet anversois ». Ce délicat meuble aux décors italiens est composé de très nombreux matériaux, mêlant notamment bois noble (évène, palissandre), écailles, cuivre et ivoire. La découverte de la mérule dans le bâtiment de conservation a précipité sa restauration. L’intervention de trois restaurateurs d’art sont nécessaire : un restaurateur de marqueterie, un restaurateur de sculpture et un restaurateur de métaux dorés. La participation de la Fondation Belle Main a permis de finaliser le plan de financement du cabinet, qui pourra ainsi réintégrer les collections du musée.

© commune d'Yvetot

 

Le programme Patrimoine Emploi : l'insertion professionnelle par les métiers d'art

L’insertion professionnelle permet de former des personnes éloignées de l’emploi aux métiers de la restauration parmi lesquels des métiers d’art.

Depuis 2011, la Fondation du patrimoine apporte son soutien à des projets associés à une démarche d’insertion et/ou de formation socioprofessionnelle à travers son programme Patrimoine Emploi. L'objectif est de favoriser la création et la préservation d'emplois locaux non-délocalisables, tout en facilitant l'apprentissage et la transmission de métiers manuels, souvent ancrés dans la tradition. Le patrimoine devient ainsi un catalyseur de formation vers des métiers en demande, contribuant à l'insertion socio-professionnelle de personnes souvent éloignées du marché du travail.

Exemple

 

L’Atelier de la Pierre d’angle dans l’Oise compte parmi les lauréats du programme de 2023. Ce centre de formation dédié à la taille de pierre et au bâti ancien forme des personnes éloignés de l’emploi à la restauration du patrimoine local. Chaque année, une trentaine de personnes en CDDI (contrat à durée déterminée insertion) sont accompagnées dans le cadre des chantiers-insertion organisés par ce centre de formation.

En savoir plus sur le programme Patrimoine Emploi

 

Le mécénat d’entreprise : soutenir la formation et l'insertion professionnelle

La Fondation du patrimoine mobilise le mécénat de nombreuses entreprises d’envergure nationale ou régionale. Certaines mettent la formation professionnelle et l’insertion au cœur de leur engagement à nos côtés.

C’est le cas de la Fondation TotalEnergies qui soutient depuis 2006 des projets orientés sur la jeunesse, l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle. En 2023, elle soutient par exemple le projet de restauration du château médiéval des Deux-Tours dans le Loiret. Grâce à la dotation allouée une vingtaine de jeunes par an vont pouvoir se former aux techniques de maçonneries traditionnelles en œuvrant sur ce chantier.

En savoir plus sur ce projet.

Tout savoir sur le mécénat d’entreprise au service de votre projet

Tags
patrimoine mobilier
Pour aller plus loin
  • Formation à distance
    Aides et financements
    Financer la restauration du patrimoine religieux communal
    Un webinaire dédié aux dispositifs de financement de la Fondation du patrimoine pour les édifices religieux communaux, notamment les églises non protégés au titre des monuments historiques.  > Retrouvez le replay ainsi que le support du webinaire . Pour être informés de nos prochains événements...
    45 min
    Commencer
  • Dossier thématique
    Aides et financements
    Les aides de la Fondation du patrimoine pour les collectivités
    Découvrez dans ce dossier tous les dispositifs de financement de projets publics proposés par la Fondation du patrimoine.  
    15 min
    Commencer
  • Article
    Aides et financements
    Le programme Patrimoine Emploi de la Fondation du patrimoine
    Le programme qui soutient des chantiers d’insertion, des programmes de sensibilisation et des formations à des métiers d’art. 
    2 min
    Commencer
  • Article
    Aides et financements
    Le programme Patrimoine naturel et Biodiversité
    Le programme de la Fondation dédié au financement de projets de préservation du patrimoine naturel et d'écorénovation.  
    5 min
    Commencer
;